les auteurs

Kieran

Kieran est auteur de Bd, storyboardeur, concept artist et enseignant. Il a fait ses armes à l’école Émile Colh.
En 2013 il co-fonde aux côtés notamment d’Olivier Jouvray la maison d’édition associative : L’épicerie séquentielle qui publie depuis 2015 le mensuel de BD les Rues de Lyon. Il y sera le co-auteur des numéros 15 : Edmond Locard, 25 : le Repos du Soldat, 41 : Tapage Sonore. 

Puis, il intègre, avec Antoine Ozanam, la folle bande de AAARG ! et rencontre l’homme qui ne parle qu’en capslock : Pierrick Starsky. De 2013 à la fin du Mook AAARG ! il enchaîne les collaborations d’abord une affiche pour le N°1, une histoire courte pour le N°2, puis The Golden Boy qui sera fasciculé en 6 épisodes du n°3 au n°8 de la revue avant de sortir en intégrale. En 2017 il s’acoquine de Sébastien Viozat avec qui il commettra plus tard Sweet Home chez Glénat.
Il storyboarde aussi de la BD pour Elyum Studio avec Didier Poli et avec Big Compagny pour de la publicité pour de groupes comme Gamloft, Amazon, HotWheels ou Bandaï.  
En parallèle, Kieran enseigne le dessin. D’abord à E-artsup, puis Bellecour écoles, Ynov, Cohl et enfin New3dge. Concept artist freelance, il travaille actuellement pour l’industrie du jeux vidéo. Auteur survolté, mercenaire du dessin, au trait aussi acerbe qu’il est grande gueule et râleur. 

Avec son comparse Antoine Ozanam, ils publient We are the Night tome 1 & 2 chez Ankama. 


Dans ce récit parfaitement huilé où l’étau se resserre autour des protagonistes au fur et à mesure que l’on apprend à les connaître, l’atmosphère devient suffocante et l’adrénaline monte d’un cran. On doute jusqu’au dernier instant du sort que réserve l’auteur à ses personnages, qui s’accrochent et se débattent dans la nuit. Ozanam pose une à une les pièces d’un puzzle narratif d’envergure sans jamais perdre son lecteur. En toile de fond, on devine la fragilité des relations humaines et toutes les influences cinématographiques. L’art du récit, totalement maîtrisé, vient s’appuyer sur les dessins réalistes aux traits nerveux de Kieran, pour proposer un polar d’ambiance teinté d’humour. 

Les événements liés