les auteurs

Emmanuel Guibert

Emmanuel Guibert est né à Paris en 1964, où il vit toujours. Après ses études, il devient illustrateur et travaille dans la presse et le cinéma. Au milieu des années 80, Emmanuel Guibert rencontre Tanino Liberatore, qui le prend sous son aile et le présente aux Éditions Albin Michel. Il faudra six ans pour que sorte son premier album, Brune, en 1992. En 1994, il rencontre David B., Tronchet, Christophe Blain, Joann Sfar… avec qui il partagera un atelier.

En 1995 paraît Poum Tiya et le Roi-Soleil, avec Béatrix Saule, un livre pour enfants aux Éditions Bayard. Suivra La Fille du professeur, aux Éditions Dupuis en 1997, pour lequel il reçoit le Prix Goscinny et l'Alph'Art Coup de Cœur. Il entame en 2000 La Guerre d’Alan, un livre sur la Seconde Guerre mondiale, recueil des mémoires d’Alan Cope, publié à l’Association. La même année, il démarre également le scénario de la série pour enfants Les Sardines de l’espace, avec Joann Sfar au dessin, aux Éditions Bayard. Leur collaboration continuera avec la série Les Olives noires (scénario de Joann Sfar) aux Éditions Dupuis.

C'est en 2002 qu'il lance la série pour enfants Ariol, lui au scénario et Marc Boutavant au dessin, aux Éditions Bayard. Puis il co-signe en 2003 le premier des trois volumes du Photographe, avec Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier aux Éditions Dupuis. Ce livre lui apporte la reconnaissance tant auprès du public que des professionnels. Il est récompensé par un « Essentiel » au festival d’Angoulême.

Emmanuel Guibert reçoit le Prix Goscinny en 2017, pour l'ensemble de son oeuvre.

Source : Futuropolis

 

Les événements liés